Que recherchez-vous ?
Louer en meublé

Comment faire de la location meublée ? Les clés de la réussite !

4 mn
Article mis à jour le 30 août 2019
Comment faire de la location meublée ? Les clés de la réussite !
5 (100%) 1 vote

Vouloir proposer son bien immobilier à la location meublée est une solution relativement simple pour profiter d’une fiscalité avantageuse et d’une meilleure rentabilité. Pour autant simplicité ne rime pas toujours avec efficacité et il est important de suivre un certain nombre d’étapes pour proposer une location meublée dans les meilleures conditions possibles. Suivez le guide !

Qui dit location meublée, dit meubles !

Le principe d’un meublé implique de mettre à disposition du locataire un logement habitable immédiatement, donc de fournir une quantité suffisante d’équipements et de mobilier.

Pour être qualifié de meublé, le logement doit comporter au minimum 11 critères d’ameublement, précisé dans le décret n°2015-981 du 31 juillet 2015 :

Pour les espaces nuit/réception :

  • Une literie (lit ou canapé-lit) comprenant couette ou couverture
  • Un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambres à coucher (rideaux épais ou volets)
  • Une table et des sièges
  • Des étagères de rangement
  • Des luminaires
  • Du matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement

Pour l’espace cuisine :

  • Un four ou un four à micro-ondes
  • Des plaques de cuisson (intégrées au four ou séparées)
  • Un réfrigérateur ET un congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6 °C.
  • Des ustensiles de cuisine (casseroles, poêle…)
  • De la vaisselle nécessaire à la prise des repas (assiettes, couverts, verres…)

A Noter :

Il est important de bien respecter la fourniture du mobilier conformément au décret. A défaut, vous vous exposez à la requalification du contrat de location en meublé en location nue et de perdre les avantages du statut de loueur en meublé

Quelles démarches réaliser pour proposer son bien à la location meublée ?

En fonction de la nature de votre location un certain nombre de démarches sont à respecter.

La location destinée à la résidence principale du locataire

  • Choisir son régime fiscal de déclaration

Il vous faut formuler votre choix pour le régime fiscal de votre activité de location meublée. Alors régime réel ou micro BIC ? Utilisez notre simulateur pour savoir lequel est le plus avantageux pour vous !

Sachez que dans 85 % des cas, le régime réel est plus intéressant car il permet de déduire l’ensemble des charges de ses revenus. Si jamais vous n’avez pas formulé cette option et que vous y êtes éligible, vous pouvez la modifier avant le 1er février de chaque année.

  • Déclarer son activité

Pour l’inscription et l’enregistrement de votre statut de loueur en meublé non professionnel vous devez déclarer votre activité auprès du greffe du Tribunal dont dépend votre bien et ce dans les 15 jours suivant l’acquisition ou le début d’activité de location meublée.

Pour ce faire, il vous faut remplir un formulaire Cerfa P0i. Une formalité relativement simple mais qui ne sera pas sans impact pour la suite. En effet, cette démarche vous permettra :

  • d’obtenir un numéro SIRET ;
  • de faire connaître l’existence de cette activité ;
  • d’indiquer le régime d’imposition que vous avez choisi.

Nos conseillers Amarris Immo s’occupent de la procédure de déclaration de votre location meublée et valident avec vous les options fiscales adaptées à votre situation.

La location destinée à une courte durée ou location saisonnière

Avant toute chose, sachez que dans le cas de la location saisonnière, chaque séjour ne doit pas dépasser 90 jours pour un même locataire. Considérant cela, vous êtes libre de convenir des modalités du contrat (loyer, durée…).

Au même titre que pour la location meublée « traditionnelle », vous devez cependant respecter un certain nombre d’étapes :

  • Vérifier le règlement de copropriété

Si votre bien est situé dans un immeuble en copropriété il est important de vérifier le règlement afin de s’assurer que la location de courte durée est possible.

  • Déclarer son activité

Votre location saisonnière doit être inscrite en mairie, c’est ce qui vous permet de vérifier les modalités locales e collecte de taxe de séjour.

  • Demander son numéro de télédéclaration

Cette demande doit être faite à l’inscription en mairie et permettra de suivre le nombre de nuitées réalisées par an.

  • Inscrire son activité de loueur en meublé

Tout comme la location meublée destinée à la résidence principale, vous devez inscrire votre activité de loueur en meublé auprès du greffe du Tribunal dans les 15 jours qui suivent son démarrage.

Quant au choix de régime pour la déclaration de vos revenus, des règles particulières s’appliquent à chaque cas. Prenez rendez-vous en ligne pour discuter avec nos spécialistes des revenus locatifs meublés des meilleures options fiscales concernant votre activité.

Les clés d’une location meublée réussie

Bien que ces éléments administratifs et légaux soient primordiaux, il ne faut pas oublier quelques règles de bon sens :

  • Un emplacement stratégique

Dans un premier temps, il est primordial de choisir le bon emplacement (quartier, proximité avec les transports en commun et commerces…) de votre meublé et de déterminer la cible de locataire que vous souhaitez atteindre.

  • Un bien correctement entretenu

Apporter le plus grand soin à l’ameublement et à la tenue de votre logement permettra d’assurer son attractivité et donc sa rentabilité. Bien évidemment, tout complément apporté par vos soins pour meubler votre logement contribuera à en faire un lieu d’accueil chaleureux et agréable. Pensez également à l’harmonie intérieure, sans verser dans la recherche décorative à tout prix, un petit effort offre souvent de très bons résultats. 

  • Une annonce soignée

Que ce soit pour de la location de longue ou de courte durée, votre annonce de location meublée est une véritable vitrine. Et pour qu’elle trouve preneur il faut qu’elle soit soignée. Titre, photos, discours… tous les détails comptent pour séduire !

  • Des attentions envers ses locataires

La 1ère impression de vos locataires est souvent décisive. Et dans le cas de la location saisonnière elle permet de se créer une bonne publicité gratuitement. Atmosphère accueillante et chaleureuse, décoration et propreté des lieux, partage d’information pour démarrer leur séjour… tout compte ! Le saviez-vous ? Des solutions d’accueil numérique ont fait leur preuve pour faciliter cette étape clé de la location touristique.

Vous souhaitez vous lancer dans la location meublée en toute sécurité ? Vous avez des interrogations sur la déclaration de vos revenus locatifs meublés ? Nos spécialistes de la gestion des revenus locatifs meublés vous aident à y voir plus clair, demandez un RDV conseil gratuit.

Article créé le 14 novembre 2018

Votre expert-comptable pour votre location meublée destinée à l’habitation

La gestion comptable de votre location meublée à partir de
150€ HT