Que recherchez-vous ?
Louer en meublé

Loueur en Meublé : Point sur l’IFI

3 mn
Article mis à jour le 26 novembre 2018
Loueur en Meublé : Point sur l’IFI
Notez cet article

Depuis le 1er janvier 2018, l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est devenu l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Sont concernés par l’IFI, les contribuables détenant un patrimoine immobilier ayant une valeur supérieure à 1 300 000€ au 1er janvier 2018.

Le patrimoine immobilier s’entend par foyer fiscal et comprend notamment :

  1. les immeubles bâtis (à usage personnel ou mis en location) : maisons, appartements et leurs dépendances (garage, parking, cave..),
  2. les bâtiments classés monument historique,
  3. les immeubles en cours de construction au 1er janvier 2018,
  4. les immeubles non bâtis (terrains à bâtir, terres agricoles),
  5. les immeubles ou fractions d’immeubles représentés par des parts de sociétés immobilières de copropriété.

Á Savoir !

Comme pour l’ISF, la résidence principale conserve son abattement de 30 % sur sa valeur au 1er janvier 2018. Cela signifie que seulement 70 % de sa valeur est taxable au titre de l’IFI. 

Qu’en est-il pour le loueur en meublé ?

Le loueur en meublé exerçant l’activité de location meublée à titre individuel

Les loueurs en meublés professionnels (LMP) exerçant à titre individuel ne sont pas imposables à l’IFI dès lors que les conditions suivantes sont réunies :

  1. Percevoir des recettes locatives annuelles > 23 000€
  2. Avoir des revenus locatifs (issus de la location meublée) représentant plus de 50% des revenus professionnels du foyer fiscal
  3. Avoir des revenus, dégagés de l’activité professionnelle, bénéficiaires et supérieurs aux autres revenus d’activité du foyer fiscal

Attention !

Le loueur en meublé professionnel dont les revenus d’activité sont déficitaires ou nuls reste assujetti à l’IFI !

Le loueur en meublé exerçant l’activité de location meublée au travers d’une société

La location meublée exercée dans le cadre d’une société peut être exonérée d’IFI sous certaines conditions :

  1. L’activité de location meublée doit être exercée au titre d’activité principale  par son propriétaire
  2. Il faut exercer une fonction de direction,  rémunérée dans la société (cette rémunération doit dépasser  les autres revenus professionnels personnels du dirigeant)

A contrario, sont taxables à l’IFI, les propriétaires ayant le statut de loueur en meublé non professionnel.
CONTACTEZ-NOUS, nos équipes sont à votre disposition  pour vous répondre gratuitement au 02 49 77 50 00

Article mis à jour le 03/04/2018

Article créé le 13 avril 2018